Vague de cyberattaques

13 mai 2017 0 Général

Vague de cyberattaques : ce qu'il faut retenir de ce piratage mondial

Les virus utilisés cryptent les données contenues sur un ordinateur avant de réclamer une rançon à son
utilisateur. L'entreprise Renault a annoncé ce samedi avoir été
touchée.
L'attaque est mondiale. Plusieurs dizaines de pays ont été la cible vendredi d'une vague de cyberattaques simultanées.
Les virus utilisés exploiteraient une faille dans les système Windows,
divulguée dans des documents piratés de l'agence de sécurité américaine
NSA. Ils cryptent les données contenues sur un ordinateur afin d'exiger
de son propriétaire une rançon en échange d'une clé de décodage.

«Nous avons reçu de multiples rapports d'infection par un logiciel de
rançon», a écrit le ministère américain de la Sécurité intérieure dans
un communiqué. «Particuliers et organisations sont encouragés à ne pas
payer la rançon car cela ne garantit pas que l'accès aux données sera
restauré».

Une mise à jour proposée par Microsoft

Microsoft a publié un patch de sécurité il y a quelques mois pour réparer cette
faille, mais de nombreux systèmes n'ont pas encore été mis à jour. Selon
la société Kaspersky, le logiciel malveillant a été publié en avril par
le groupe de pirates «Shadow Brokers», qui affirme avoir découvert la
faille informatique par la NSA.

«Contrairement à des virus normaux, ce virus se répand directement d'ordinateur à ordinateur sur
des serveurs locaux, plutôt que par email», a précisé Lance Cottrell,
directeur scientifique du groupe technologique américain Ntrepid. «Ce
logiciel de rançon peut se répandre sans que qui que ce soit ouvre un
email ou clique sur un lien». «Des logiciels de rançon sont
particulièrement vicieux quand ils infectent des institutions comme des
hôpitaux, où la vie de patients est mise en danger», a repris Jakub
Kroustek, analyste au sein de la firme de sécurité informatique Avast.

Voici le lien direct : leparisien.fr/high-tech/douze-pays-victimes

À propos de l'auteur

Admin hors ligne


Debout les morts !

Autres actualités de l'auteur

0 Commentaire

Propulsé par NeoFrag CMS version Alpha 0.1.6